Déclaration publique par Christopher Pattichis
2017-02-09

Déclaration publique par Christopher Pattichis

Communiqué de presse
Déclaration publique par Christopher Pattichis
2017-02-09

J'aimerais informer le public qu'en date d'hier, le 8 février 2017, à la lumière des accusations portées contre moi, j'ai été congédier de mon emploi et ainsi je n'ai plus aucune association avec Canaries Brossard et Canaries 2 Lasalle. J'ai accepté la décision de mon employeur comme une question d'étiquette, afin de protéger la garderie et de rassurer les parents.

Je désire en outre informer le public que je conteste vigoureusement les accusations portées contre moi. Je ne suis pas coupable de ce que ces accusations impliquent, et d'ailleurs je crois que je suis une victime de piratage Internet et le spamming. Je n'ai jamais été impliqué dans aucune situation comme quelle prétendent les accusations contre moi.  

Plus précisément, les accusations qui ont été portées contre moi font référence à un incident survenu le 22 octobre 2016, date à laquelle, par le biais des médias sociaux, j'ai reçu une série d'images illicites, grotesques et troublantes. Cela s'est passé pendant que je dormais. Quand je me suis réveillé j’ai trouvé que mon Facebook et OneDrive avait été bloqué.  Par la suite, j'ai réalisé que ces images avaient été enregistrées dans mon téléphone intelligent. J'ai immédiatement procédé à leur suppression.  Étant donné que mon téléphone est lié à deux disques «nuage» qui voit que toutes les images et documents entrant dans mon téléphone sont retransmis à mes disques nuages, j’ai constaté que,  malheureusement, ces images inclusivement ont été retransmises automatiquement. J'ai immédiatement rapporté l’incident et signalé la situation aux médias sociaux concernés, et j’ai supprimé immédiatement les copies automatiques de ces images partout où je pourrais les trouver.

Je n'ai pas contacté la police lorsque cela s'est produit, car j'ai confié en ce que en signalant immédiatement ces incidents aux médias sociaux correspondants, que eux pourraient prendre des mesures nécessaires pour protéger mes comptes contre le piratage ou le spamming élicite.

J'ai fait une déclaration détaillée à la police à ce sujet, et j'ai rendu tous mes équipements électroniques pour l'analyse forensic.

Je souhaite que le public sache que je déplore et déteste toutes les formes de violence envers les enfants, y compris toute forme de pornographie juvénile. Au cours de ma carrière de 14 ans en service de garde, j'ai toujours fait la sécurité des enfants la priorité absolue de mon administration.

Quiconque me connaît, personnellement et professionnellement, peut attester que ce type de chose est totalement étranger à mon caractère et à mes valeurs.

Je confie à mon avocat et au système judiciaire qui poursuivront cette affaire avec la diligence et je suis convaincu que je serai absous de tout acte répréhensible.

© Copyright 2006-07 - Les Garderies Éducatives "G-Souriant" - Conception ACCII et Kamikaz Média